Cérémonies exceptionnelles AFN

12 mai 2018 – Inauguration d'une stèle FNACA à Saint Forgeux l'Espinasse

 

Une délégation de 10 personnes composée d'anciens combattants, d'épouses et des porte- drapeaux de notre association, s'est rendue à l'inauguration d'une stèle en mémoire des anciens d'Algérie de la commune de Saint Forgeux l'Espinasse le samedi 12 mai 2018.

Le dévoilement de la plaque a ouvert la cérémonie avant de laisser place aux dépots des gerbes et aux discours officiels du représentant de la section locale de la FNACA, du Maire de la commune, de Michel Huet président départemental de la FNACA et du Conseiller départemental Jean Bartholin. Sonnerie aux morts, minute de silence et Marseillaise ont ponctué la cérémonie, interprétée par la fanfare “ les copains d'accords“. Les enfants du village ont participé aux dépots des gerbes et au “salut aux drapeaux“. Le verre de l'amitié fut ensuite offert à tous les participants. Lucien Denis, Claude Brunelin et Delphine Royer étaient nos porte-drapeaux pour l'occasion.

Nos médaillés militaires

Medaille militaire

Joseph Planche (à droite) et André Jacquet (au centre) en compagnie du maire Pascal Poncet.

     Deux de nos camarades, anciens appelés, titulaires de la Croix de la valeur militaire (ayant donc été cités à l'Ordre de leur régiment respectif) se sont vus remettre en 2015 et 2017 la Médaille militaire pour l'ensemble de leurs parcours exemplaires en Algérie.

Le 8 mai 2015 : Joseph PLANCHE, ancien soldat du 7ème Régiment de Tirailleurs algériens s'est vu remettre cette distinction parce qu'à l'époque, il fut reconnu et cité pour la précision de ses tirs au fusil mitrailleur ayant permis de mettre hors d'état de nuire de nombreux soldats ennemis.

Le 19 mars 2017 : André JACQUET, ancien soldat du 60ème Régiment d'infanterie s'est vu lui aussi honoré pour avoir mis l'ennemi en fuite et sauvé la vie de tous ses camarades lors d'une importante et très violente embuscade, cité lui aussi à cette occasion.

Jean Payant, militaire de carrière, ancien d'Algérie et membre très actif de notre association est également titulaire de la Médaille militaire.

 

19 mars 2011 - Inauguration de la plaque du souvenir

     A l'occasion de la commémoration du 19 mars 2011, une plaque mettant à l'honneur les combattants d’Afrique du Nord de notre village fut dévoilée par Philippe Macke, conseiller général, Pascal Poncet, maire de la commune et deux enfants des écoles. Cette plaque déposée au pied du monument fut réalisée grâce au partenariat du Conseil général, de la commune et des anciens combattants. La population, des enfants des écoles, de nombreux anciens combattants, une délégation de sapeurs pompiers ainsi que plusieurs conseillers municipaux étaient présents.

Si tous les Saint-Jurauds ont eu la chance de revenir de cette guerre, certains de nos camarades originaires des communes alentour n'ont pas eu cette chance. Ainsi, chaque année le jour du 19 mars, nous rendons particulièrement hommage à quatre d'entre eux : SYLVESTRE Jean (Juré), BRUYERE Jacques (Chausseterre), JOURLIN Paul (Luré) et DULAC Marcel (Crémeaux).

Inauguration plaque 19 mars 2011 7

Inauguration plaque 19 mars 2011 1 Inauguration plaque 19 mars 2011 2 Inauguration plaque 19 mars 2011 3 Inauguration plaque 19 mars 2011 5 Inauguration plaque 19 mars 2011 4 

                                                                                                                  Inauguration plaque 19 mars 2011 6 Inauguration plaque 19 mars 2011 9 Inauguration plaque 19 mars 2011 8

 

Les expositions

Expositions 1

Expositions 2

     L'association des anciens combattants a accueilli à plusieurs reprises l'exposition temporaire mise à disposition par le comité départemental de la FNACA de la Loire. Cette exposition retrace au travers de divers panneaux toute l'histoire complexe de la guerre d'Algérie : historique, dates, évènements et personnages importants, vie des soldats, missions, pacification, OAS, harkis, pieds-noirs, etc... Certains de nos membres ont aussi contribué à cette exposition en mettant à disposition des visiteurs certaines de leurs archives personnelles : photographies, lettres, citations, maquettes,...

    Si les expositions n'ont connu qu'un succès très modéré auprès de la population, les élèves de 3ème des collèges du village ont quant à eux montré un vif intérêt à nos archives, à nos témoignages et à nos explications sur ce conflit qui n'est encore aujourd'hui que peu abordé à l'école. Certains d'entre eux se sont ensuite impliqués dans nos commémorations du 19 mars. Nous notons la présence de Monsieur Guy Louvier, responsable départemental du GAJE (Guerre Algérie Jeunesse Enseignement) qui a aussi apporté ses connaissances et répondu aux nombreuses questions des adolescents.

     D'autres ont également apporté leur soutien à cette exposition : Monsieur Pascal Poncet : maire de Saint Just, Monsieur le Docteur Macke : conseiller général, les proviseurs des collèges, des membres du conseil d’administration de la maison de retraite accompagnés de quelques résidents ainsi qu'une délégation de gendarmes et de sapeurs-pompiers. Tous ont insisté sur la nécessité du devoir de mémoire.

 

Expositions 3

 

Expositions 4

 

Expositions 5

 

Expositions 6

 

Expositions 7

 

Expositions 8

20 janvier 2001 - Inauguration de la stèle départementale érigée en mémoire des soldats ligériens "morts pour la France" en Afrique Française du Nord

         Le 20 janvier 2001 avait lieu à Saint Etienne (place Fourneyron), l'inauguration du mémorial érigé en hommage aux 230 soldats ligériens "morts pour la France" en Afrique Française du Nord. Cette stèle est constituée d'un bloc de calcaire de 2,50 m de haut ayant une symbolique très forte puisqu'elle représente d'un côté un soldat à terre et de l'autre le buste d'un homme tenant son poing levé. L'inscription "Aux 230 enfants de la Loire morts en Algérie, Maroc, Tunisie. 1952-1962" est gravée devant le buste du soldat. Le second élément de ce mémorial est un arc de granit poli, brillant et cassé à son extrémité supérieure. Cette cassure représente la séparation de la France de ses trois colonies de l'époque : le Maroc, la Tunisie et l'Algérie représentées par la gravure de trois croix du Sud sur la portion de l'arc brisé et disposée à côté du bloc de granit. Au sol, un granit brillant noir porte les inscriptions : "ALGERIE", "TUNISIE" et "MAROC". Un parchemin répertoriant les 230 noms a été placé et scellé dans le mémorial lui-même. 

La cérémonie officielle s'est déroulée en présence de plusieurs personnalités dont Jean Pierre MASSERET : Secrétaire d’état à la défense chargé des anciens combattants, Bernard BOUBE : Préfet de la Loire, Pascal CLEMENT :  Président du conseil général de la Loire, Michel THIOLLIERE : Maire de Saint Etienne, Françoise GROSSETËTE : Députée européenne et François ROCHEBLOINE : Député de la Loire. La musique de la zone de défense Sud Est a accompagné les 2 000 personnes présentes sur place et les 300 porte-drapeaux.

L'association de Saint Just fut conviée à cette cérémonie et s'est ensuite rendue pendant plusieurs années aux commémorations annuelles qui y avaient lieu et dont voici quelques photos : 

2008 1

2007 1

2008 3

2005 2

2007 3      

2005 1

2007

2008 2

2007 2

Date de dernière mise à jour : 13/05/2018

×